Historique

L’histoire de l’Aéroport de Mont-Joli n’a rien de banal. Sa création remonte au début de la Seconde Guerre mondiale. Voici quelques dates qui ont marqué son développement.

1941 > C’est lors de la Seconde Guerre mondiale, en 1941, que le ministère de la Défense nationale a construit l’Aéroport de Mont-Joli. Destiné à faciliter les opérations de livraison du Service transocéanique de la Royal Air Force, il est également conçu pour servir dans le cadre du Plan d’entraînement aérien du Commonwealth (BCATP).
  L’école de bombardement et de tir no. 9 s’entraîne à l’aéroport et devient la plus grande des onze écoles du genre réparties sur le territoire canadien tandis que le commandement aérien de l’Est du Corps d’Aviation Royale Canadien (CARC) l’utilise comme base de patrouille côtière.PhotoGuerre1
1943 > En février 1943, la Canadian Pacific Air Lines (CPAL) obtient la permission du ministère des Transports d’assurer ses services de transport du courrier et du fret à Goose Bay à partir de l’Aéroport de Mont-Joli au lieu de Rimouski. Après la fin des hostilités, la CPAL est autorisée à assurer des vols de transport de fret et de voyageurs entre Mont-Joli, la côte nord du Saint-Laurent et le Grand Nord.
1946 > L’Aéroport de Mont-Joli devient la propriété du ministère des Transports.
1951 > En 1951, il fut reconnu comme aéroport de dégagement pour la route aérienne de l’Atlantique nord. La même année, le Département de la Défense nationale prolongeait une des pistes à 1 830 mètres afin de permettre l’atterrissage d’urgence de ses avions.
1954>
1958 >
Cet aéroport a joué un rôle majeur durant la construction de la ligne de radar « DEW » servant d’escale sur les routes de Goose Bay, Fort Chimo (aujourd’hui Kuujjuaq) et Frobisher Bay.
1972 > Construction d’une nouvelle aérogare.
1974 > Mise en service d’un système d’atterrissage aux instruments (ILS).
1984 > Construction de la station d’information de vol et prolongation de la voie de circulation Delta.
1987 > Construction du Centre d’entretien électronique.PhotoQCAir
1994 > En juillet 1994, le gouvernement fédéral a rendu publique sa politique aéroportuaire selon laquelle il se retirait de la propriété, de la gestion et de l’exploitation de tous les aéroports. Les aéroports régionaux et locaux devant être transférés au milieu, des démarches furent amorcées en 1995 concernant la prise en charge de l’Aéroport de Mont-Joli.
2001 > Soixantième anniversaire de l’Aéroport de Mont-Joli
2005 > Ce n’est qu’en 2005, après maintes discussions et avec l’appui du gouvernement du Québec, que le milieu régional reprenait et administrait l’Aéroport de Mont-Joli, donnant naissance à la Régie intermunicipale de l’Aéroport régional de Mont-Joli le 1er janvier. Au cours des 3 dernières années (2005 – 2007), l’Aéroport de Mont-Joli a bénéficié d’investissements de plus de 8 M $ pour la rénovation des infrastructures, du tablier et des équipements ainsi que pour la construction d’un nouveau garage.
2007 > Dix millions de pieds carrés de terrains excédentaires situés au sud de l’aéroport sont vendus à la Ville de Mont-Joli pour le développement d’un nouveau parc industriel.
   
2012 > Ajout d’un entrepôt de sable et d’abrasifs et modernisation des installations électriques